750 grammes
Tous nos blogs cuisine Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Oh, la gourmande..

Passionnée de cuisine, je suis aidée du thermomix, et du cookéo pour satisfaire les goûts de chacun

Oh, la gourmande..

Hachis parmentier bicolore.

 

J'ai trouvé la recette sur marmiton....Mais étant donné que mes fils n'aiment pas trop le potiron, j'ai associé deux légumes pour que cela plaise à tout le monde.....

Ingrédients:

  • 800 g de bœuf haché
  • 500g de potiron
  • 2 carottes
  • 800 g de pomme de terre (type Bintje)
  • 2 oignons
  • 2 gousses d'ail
  • 100 g de comté râpé
  • 20 cl de crème liquide
  • Noix de beurre
  • sel, poivre
  • persil

Préparation:

La purée de pomme de terre

  1. Eplucher les pommes de terre, les rincer et les couper en morceaux.
  2. Faire cuire les pommes de terre, à la cocotte minute, puis la réduire en purée et incorporer , la crème liquide, du sel, du poivre, du beurre.

La purée de citrouille

  1. Éplucher la citrouille la couper en tronçon, faire de même avec les carottes
  2. Faire cuire la citrouille, avec une gousse d'ail et les carottes environ 10 minutes à partir de l’ébullition,
  3. Réduire en purée ajouter une noix de beurre, du sel, du poivre.

Le boeuf:

  1. Faire revenir les oignons et l’ail finement hachés dans un peu de beurre, ajouter la viande hachée, faire dorer quelques minutes, mettre le persil, saler, poivrer, puis cuire lentement environ 10 minutes.
  2. Étaler une couche de viande au fond du gratin, puis répartissez la purée de pomme de terre et de citrouille sans mélanger....De façon homogène.
  3. Saupoudrer de comté râpe
  4. Faire chauffer à 180°C pendant 20 minutes
  5. Servir avec une salade verte.

Bon appétit

Merci à ma belle-maman pour la citrouille.....Y'en a déjà plus!!!!

Hachis parmentier bicolore.Hachis parmentier bicolore.Hachis parmentier bicolore.
Hachis parmentier bicolore.Hachis parmentier bicolore.
Hachis parmentier bicolore.

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article